Alerte info
AMATEUR SERIE : Forfait pour cette saison du club de MARSSAC par manque de joueurs. RÉSEAUX SOCIAUX : Retrouvez nous sur Facebook, Instagram , Twitter , Youtube , Linkedin et Snapchat !!!


Il y a plus d’an, Louna Simioni était victime d’une myocardite (une inflammation du muscle cardiaque). Elle avait été plongée dans le coma et mise sous assistance respiratoire. Cela avait provoqué une vague d’émotion dans le milieu du rugby.

Toute l’équipe de RadiOlympique.Tv tient à la remercier pour sa disponibilité et sa gentillesse, et nous lui souhaitons le meilleur, une bonne saison avec son club et la réussite dans ses études.

RadiOlympique.TV : Comment tu vas aujourd’hui ?

Louna  : Je vais bien merci, je suis en pleine forme et j'ai retrouvé la santé.

 RadiOlympique.TV : Tu as reçu de nombreux messages de soutien : tes coéquipières, CO (joueurs, staff, club), Safi N’Diaye, équipes féminines, supporters... Comment as-tu vécu cela ? Tu voudrais leur dire quelquechose ?

Louna  : Y a eu beaucoup d'émotions, ça fait énormément plaisir de recevoir autant de soutiens dans ce moment difficile, je les en remercie de m’avoir autant soutenue.

 RadiOlympique.TV : Que retiens-tu de cette épreuve ? Est-ce-que le rugby t’a aidé physiquement et psychologiquement ?

Louna  : Ça n'a pas du tout été facile, ça a été très long. Mais ça m’a rendu beaucoup plus forte et m'a fait énormément grandir. Oui bien sûr le rugby m’a énormément aidé autant physiquement que psychologiquement, ça m'a appris à ne rien lâcher et toujours aller de l'avant. D’ailleurs, une infirmière m'a même dit que c’est grâce au rugby que je me suis réveilléz, ahaha.

 RadiOlympique.TV : Comment as-tu découvert le rugby ?

Louna  : Je regardais beaucoup de matchs de rugby puis j’ai eu envie d’essayer, je suis donc aller faire un entraînement au CRF (Castres Rugby Féminin) et j’ai continué.

 RadiOlympique.TV : Comment ton entourage a réagi quand tu as décidé de te mettre au rugby ?

Louna  :  Au début c’était un peu compliqué, ils avaient peur que  je me fasse mal car il y a beaucoup de combat et de contact. Mais ils ont fini par dire oui, ahaha.

 RadiOlympique.TV : Quel est ton parcours rugbystique ?

Louna  : J'ai commencé le rugby à l’âge de 13 ans au CRF, j'ai passé 5 ans à jouer pour Castres. Depuis cette année, je joue au Stade Rennais Rugby.

 RadiOlympique.TV : Tu as repris le chemin de l’entraînement. Quelles sont tes sensations ?

Louna  : Ça fait énormément du bien, c’est un énorme plaisir de revenir sur le terrain après 2 ans d’arrêts à cause d’une blessure au genou et de ce problème au coeur.

 RadiOlympique.TV : Quel est ton poste ? Quelles sont tes qualités ?

Louna  : Je joue troisième ligne. Pour les qualités, je dirais le combat et l'agressivité.

 RadiOlympique.TV : Quel est ton meilleur et ton pire souvenir de rugby ?

Louna  :Mon meilleur souvenir : mon premier titre de championne de France avec la sélection Midi-Pyrénées, ça été un moment exceptionnel avec beaucoup d’émotions.

Mon pire souvenir : quand je me suis faite mal au genou sur un tournoi de fin de saison, qui regroupe les différentes équipes du Tarn.

 RadiOlympique.TV : Quel est ton surnom ?

Louna  : Loulou

RadiOlympique.TV : Tu peux nous présenter ton équipe en quelques mots ?

Louna  : On a une très belle équipe, le groupe est assez hétérogène, il y a une belle solidarité entre nous.

 RadiOlympique.TV : Quelles sont vos forces ?

Louna  : On est toutes ensembles, on travaille ensemble pour atteindre notre meilleur niveau de jeu.

 RadiOlympique.TV : Quels mots tu utiliserais pour définir ton équipe ?

Louna  : solidarité, cohésion, esprit d'équipe.

 RadiOlympique.TV : Quels sont tes objectifs rugbystiques pour cette saison ?

Louna  : Faire une bonne saison avec le Stade Rennais, prendre du plaisir et relancer ma carrière rugbystique.

RadiOlympique.TV : Comment ça se passe pour tes études ? Comment arrives-tu à conjuguer les études et le rugby ?

Louna  : Je suis en première année de BTS diététique. Ça demande une bonne organisation, les professeurs sont compréhensifs envers moi. Lorsque j'ai du temps libre, je travaille.

 RadiOlympique.TV : Suis-tu les résultats du Castres Olympique ? Quels sont tes impressions sur leur parcours ?

Louna  : Oui évidemment que je les suis, ils font un bon début de saison, le championnat est de plus en plus dur chaque année, et pourquoi pas un autre titre de Champion de France, ahaha.

 RadiOlympique.TV : Que penses-tu des nouvelles mesures pour le rugby féminin ?

Louna  : On parle de plus en plus du rugby féminin, les mesures vont dans le bon sens. Cependant, ce n’est pas encore assez récompensé.

 RadiOlympique.TV : Quelles sont tes impressions sur l’évolution du rugby féminin aux niveaux du jeu, des compétitions, des infrastructures et de la notoriété ?

Louna  : Il y a de plus en plus de licenciées chaque année, les clubs font en sortent que les joueuses aient les mêmes infrastructures et dispositions que chez les garçons.

 RadiOlympique.TV : Suis-tu les résultats de l’équipe de France Féminine ? En tests matchs, elles vont affronter deux fois les Blacks Ferns (les all blacks féminines) ? Quel est ton pronostique ?

Louna  : Oui, bien sur je suis l’équipe de France féminine. Il y a un groupe avec beaucoup de potentiel, et bien entendu j’espère qu'elles vont gagner contre les Blacks Ferns.

 RadiOlympique.TV : enfin les questions décalées :

Quels sont ton joueur et ta joueuse préférés ? Ma joueuse préférée c’est Safi N’Diaye et mon joueur préféré Mathieu Babillot.

Si tu ne jouais pas au rugby, tu pratiquerais quel sport ? La boxe ou le handball. 

Avec quelles coéquipières partirais-tu en vacances ? Avec les filles, ahahaha.

Tu écoutes quoi comme genre de musique ? j’écoute de tout, des musiques du moment.

Quel est ton livre de chevet ? les cours, ahahah.

La personnalité que t’aimerai rencontrer ? Thierry Dusautoir.

Quel super héros (héroïne) tu voudrais être ? Et pourquoi ? Wonderwoman pour montrer que les filles aussi sont fortes.

Quel est ton pêché mignon ? les pizzas.


 Article Zaza

Crédit photo Philippe MOUNAI



 

Partager