Alerte info
AMATEUR SERIE : Forfait pour cette saison du club de MARSSAC par manque de joueurs. RÉSEAUX SOCIAUX : Retrouvez nous sur Facebook, Instagram , Twitter , Youtube , Linkedin et Snapchat !!!


Dans la ligne droite de la qualification, nous aurons une course poursuite entre les voitures du Castres Olympique et de l’Union Bordeaux Bègles (UBB) ce dimanche 23 décembre.

 

Depuis quelques années, le constructeur UBB connaît des bouleversements au niveau des joueurs (Chalmers, Avei, Talebula, Taofifenua, Goujon, Hickey, Clerc, Gayraud, Naqalevu et Volavola...) et du staff (Ibanez, Ntamack, Sonnes, Etcheto, Brunel...).Après l’aquaplaning à Toulouse, le président Laurent Marti licenciait l’anglais Rory Teague, manager depuis 2017, le 12 novembre dernier. Actuellement, le GPS Joe Worsley oriente par intérim les automobiles bordelaises et leurs défenses. Il est aidé par les navigateurs Luke Narraway (les avants), Jean-Baptiste Roux (la mêlée), Heini Adams (les skills) et Brock James (le jeu au pied). Ils ont amélioré leur alimentation de la ligne arrière (James, Radradra, Tamanivelu, Seuteni, Nabuli, Tisley, Plazy, Buros) et de leur pack (Amosa, Douglas, Afatia, Kaulashvili et Delboubès).

 

La fabrique gasconne est constituée de 27 machines françaises et de 21 étrangères. Et les pièces essentielles sont Poirot, Païva, Cobilas, Pélissié, Cazeaux, Marais, Douglas, Amosa, Diaby, Serin, James, Méret, Radradra, Connor, Nabuli, Tisley et Ducuing.

Leur tableau de bord affiche les instruments suivants : 20 transformations, 0 drops, 26 pénalités, 250 points marqués et 228 encaissés (CO : 12 T, 2 D, 27 P, 218 points marqués et 219 subis). Ainsi, Bordeaux est 6ème du Top 14, juste devant Castres, avec un différentiel d’un 1 point.

 

L’ABS girondin est moins résistant en défense que celui des tarnais (7ème place contre 4ème). Le système de freinage est fiable avec 1 700 placages défensifs réussis, soit 88 %. Les castrais sont en dessous avec 1 283 placages défensifs réussis et leur 86 %. Les alertes de franchissement de ligne sont données par Diaby (121 placages), Marais (112), Cazeaux (103). Ce bloc hydraulique de haute qualité a permis de subir seulement 21 sorties de routes (essais encaissés), une de moins que le CO. Néanmoins, l’ensemble des filtres ne permet pas d’éliminer et de réduire les particules (l’occupation) et les impuretés (la possession) de leurs opposants.

La commande Maynadier, ancien albigeois, actionne parfaitement leurs touches avec 18 lancers réussis sur les 22 effectués. Elles sont généralement attrapées par les capteurs Diaby (7 prises), Cazeaux (10), Douglas (9) et Marais (12). Ainsi, ils glanent 79,36 % de touches (CO : 81,87 %). La chaîne Poirot, Marais et Diaby a quasi prélevé le même nombre de touches que nous à leurs adversaires.

Le moteur, le pack, est très explosif : 72,22 % de gains sur leurs propres introductions en mêlées (CO : 59,63 %). Cependant, les bleus et blancs ont des meilleurs chevaux-vapeur sur les mêlées adverses, une puissance légèrement supérieure sur les mauls et les rucks, et une consommation plus gourmande sur les turnovers.

La boîte de vitesse Durashift est menée par le dispositif Serin, James et Lesgourgues. Ils permettent d’adapter la transmission des ballons à la main (1 197 passes) et au pied (191).

Leur pompe à injection crée une très forte pression sur les distributions rivales avec Cobilas (18 placages offensifs), Amosa (15), Marais (14), Poirot (9). Par exemple, Baptiste Delaporte a réalisé 9 placages offensifs et 104 défensifs.

Les injecteurs Nabuli (7 franchissements), Amosa et Radradra (3 chacun), James, Diaby et Marais (2 chacun) permettent l’apport de carburant (des attaques tranchantes, rapides et précises). D’ailleurs certains d’entre eux sont aussi performants dans les offloads : Radradra (10), Serin (8), Nabuli et Amosa (6 chacun). Puis, les moteurs TDI (Pélissié, Amosa, Serin, Connor, Diaby, Lonca, Ducuing) ont remporté 26 courses (réalisations) en moins de 40 minutes dans les 22 mètres adverses. Ils permettent à la marque d’occuper le 6ème rang en attaque de la compétition. Tandis que Castres est 9ème avec 21 essais en 91 minutes dans la zone de marque.

Les buteurs sont James (89 % transformations et 67 % des pénalités réussies) et Serin (82 % transformations et 85 % des pénalités réussies).

Enfin, les 8 voyants d’alarme sont uniquement de couleurs jaunes notamment pour Nabuli, Cazeaux, Poirot et James. Castres en comptabilise 13. Parfois, les suspensions Douglas et Amosa ont été signalé pour des jeux déloyaux.

 

Sur les 9 courses à Pierre Fabre, le CO a eu 7 succès (33 à 19 en 2017), 1 nul en 2013 et 1 défaite en 2002. En dehors de son usine, l’UBB a réussi une seule exportation (Perpignan) sur les 5 déplacements (Paris, Agen, Grenoble et Toulouse). Ils viennent de perdre une pièce maîtresse avec la grave blessure de leur capitaine Marais. Et nous, nous devrons faire sans les suspendus Kockott et Rallier et gérer les émotions (Urios et Charrier, futur staff de l’Union).

 

L’opération de sécurité « Noël » sera menée par Tual Trainini, arbitre du Comité Côte d’Azur, et les assistants Maxime Chalon et Richard Duhau (touche), Éric Gauzins (vidéo).

 

Pour ce 12ème rallye touristique, nous aurons les étapes suivantes : Agen/Paris, Toulon/Lyon, Pau/La Rochelle, Racing/Perpignan, Grenoble/Montpellier et Clermont/Toulouse.

 

« Ça marche bien

Ça marche mieux

Ça marche plus… Eh..

Elle est si bien bien bien tellement bien

Ma nouvelle voiture CO ».


Article Zaza

Crédit photo illustration LNR


IMPORTANT:


UN WEEK-END SOLIDAIRE

Parce que Noël doit être une fête pour tous, et tout particulièrement pour les plus démunis, la Ligue Nationale de Rugby et l’ensemble des clubs de TOP 14 et PRO D2 s’associent à l’opération des Pères Noël verts du Secours Populaire. 

A l’occasion des matches qui se joueront du 20 au 23 décembre, les stades accueillant les rencontres proposeront aux spectateurs d’apporter un jeu neuf et collectif (jeux de cartes/jeux de société/ ballons/ dominos…) au stade, où sera installé un stand du Secours Populaire, et ainsi faire un geste solidaire et de cœur pour les enfants oubliés par le Père Noël rouge.

Les clubs et la Ligue participent également à cette opération, en collectant dès aujourd’hui des jouets neufs auprès de leurs salariés, qu’ils soient administratifs, joueurs ou staffs sportifs.


 

Partager