Alerte info
AMATEUR SERIE : Forfait pour cette saison du club de MARSSAC par manque de joueurs. AMATEUR TROISIÈME ET QUATRIÈME SÉRIE : Forfait général pour Puygouzon, qui ne finira donc pas cette saison 2018-2019


Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir Aurélie Maurel, joueuse et capitaine du Castres Olympique Féminin. Elle évolue en Fédérale 1 dans la poule 3.

 

Toute l’équipe de RadiOlympiquetv tient à la remercier pour sa disponibilité et sa gentillesse, et nous lui souhaitons une bonne fin de saison avec son club et la réussite dans sa vie professionnelle.

 

RadiOlympiquetv : Comment as-tu découvert le rugby ?

 

Aurélie : Au collège, en troisième, grâce à mon prof d’EPS.

 

RadiOlympiquetv : Comment ton entourage a réagi quand tu as décidé de te mettre au rugby ?

 

Aurélie : Plutôt bien, à part que ma mère avait peur que je me fasse mal.

 

RadiOlympiquetv : Quel est ton parcours rugbystique ?

 

Aurélie : J’ai commencé en UNSS au collège de Vielmur. J’ai continué au lycée à Fonlabour en équipe à 7 et en même temps à XV au Castres Rugby Féminin (CRF).

 

RadiOlympiquetv : Depuis quand évolues-tu au Castres Olympique Féminin (COF) ?

 

Aurélie : C’est ma quatrième saison.

 

RadiOlympiquetv : À quel poste joues-tu ? Quelles sont tes qualités ?

 

Aurélie : Cette saison, je joue principalement au poste de talonneur. Je ne lâche rien, j’essaye de faire avancer mon équipe et de prendre le dessus sur mes adversaires surtout en mêlée. Je déteste reculer en mêlée.

 

RadiOlympiquetv : Tu es la capitaine. Quelles sont tes responsabilités et qualités ?

 

Aurélie : Pour moi, le plus important c’est de toujours d’y croire jusqu’au bout et d’encourager mes coéquipières. Je dois faire en sorte qu’aucune d’entre elles ne baissent les bras ou sortent de son match. J’essaye toujours de me montrer exemplaire même si ce n’est pas toujours évident, je l’admets.

 

RadiOlympiquetv : Quels sont tes objectifs personnels ?

 

Aurélie : A 30 ans, c’est de n’avoir aucuns regrets, de tout donner durant un entraînement ou un match et de gagner le plus de match possible en prenant un maximum de plaisir.

 

RadiOlympiquetv : Est-ce-que tu penses t’impliquer dans le rugby féminin ?

 

Aurélie : Je n’y ai pas encore réfléchis.

 

RadiOlympiquetv : Quel est ton meilleur et pire souvenir de rugby ?

 

Aurélie : En pire souvenir, il y en a 2 : la finale perdue contre Gaillac et les saisons galères en Armelle Auclair. Pour le meilleur, je dirais certaines très belles amitiés qui ne se sauraient jamais faites ailleurs.

 

RadiOlympiquetv : Quel est ton surnom ?

 

Aurélie : Boubou pour Bourrine.

 

RadiOlympiquetv : Comment fais-tu pour concilier le rugby (entraînements et matchs) et les études ?

 

Aurélie : J’ai terminé mes études depuis un petit moment déjà. Donc, aujourd’hui je travaille et mes horaires me permettent aisément de tout concilier.

 

RadiOlympiquetv : Tu peux nous présenter ton équipe en quelques mots ?

 

Aurélie : C’est une équipe avec du potentiel mais qui manque de leaders pour être plus sereine et en confiance.

 

RadiOlympiquetv : Quelles sont vos forces ?

 

Aurélie : On n’est pas un groupe très étoffé mais on est soudé.

 

RadiOlympiquetv : Quels mots tu utiliserais pour définir le club et ton équipe ?

 

Aurélie : Je dirais tenace, guerrier et avoir le sens du devoir et du combat.

 

RadiOlympiquetv : Dans votre poule, vous avez des réserves (Toulouse, Blagnac et Montpellier), Toulon, Marseille, deux équipes de la région toulousaine et les voisines de Gaillac. Quelle(s) équipe(s) tu crains ?

 

Aurélie : Toutes parce qu’on connaît nos forces et surtout nos faiblesses donc ce n’est jamais gagné d’avance face à n’importe qu’elle équipe.

 

RadiOlympiquetv : Vous êtes actuellement 7ème de votre poule. Quels sont vos objectifs pour cette saison ?

 

Aurélie : Se battre jusqu’au bout pour la qualification.

 

RadiOlympiquetv : Vos prochains matchs sont les réceptions de Blagnac réserve le 20 janvier et de Toulouse Marengo Cheminots le 27 janvier. Qu’est-ce que tu penses de ces équipes ?

 

Aurélie : Ce sont 2 équipes de la région toulousaine et on sait qu’il y a pas mal de bonnes joueuses par là-bas. Mais, on sera à la maison donc on ne lâchera rien.

 

RadiOlympiquetv : Les supporters castrais vous appuient-ils ?

 

Aurélie : Oui quelques-uns nous suivent.

 

RadiOlympiquetv : Suis-tu les résultats du Castres Olympique ? Quelles sont tes impressions sur leur parcours ?

 

Aurélie : Oui j’essaye de voir les matchs le plus souvent possible. Sinon, je regarde leur résultats. Il y a eu des défaites à domiciles rageantes mais il faut y croire le championnat n’est pas terminé. Je trouve bien aussi le fait qu’ils jouent la HCup à fond, c’est un bel objectif pour eux.

 

RadiOlympiquetv : Que penses-tu des nouvelles mesures pour le rugby féminin ?

 

Aurélie : Ça prends du temps mais ça va dans le bon sens. Il y a de plus en plus de reconnaissance et c’est bien.

 

RadiOlympiquetv : Quelles sont tes impressions sur l’évolution du rugby féminin aux niveaux du jeu, des compétitions, des infrastructures et de la notoriété ?

 

Aurélie : C’est que du positif. Le rugby féminin se professionnalise petit à petit et ça va permettre aux futures joueuses de s’investir pleinement dans leur passion.

 

 

RadiOlympiquetv : enfin les questions décalées :

 

Quel est ton plus grand fou rire dans les vestiaires ?

¾ Aurélie : Lorsqu’une de nous a perdu une dent sous la douche.

Quels sont ton joueur et ta joueuse préférés ?

¾ Aurélie : J’aime beaucoup Benjamin Kayser.

Si tu ne jouais pas au rugby, tu pratiquerais quel sport ?

¾  Aurélie : Peut-être le hand, c’est un peu comme le rugby.

Avec quelles coéquipières partirais-tu en vacances ?

¾ Aurélie : Got.

Tu écoutes quoi comme genre de musique ?

¾ Aurélie : Surtout pop rock.

Quel est ton livre de chevet ?

¾ Aurélie : Le Midol

La personnalité que tu aimerais rencontrer ?

¾ Aurélie : Teddy Riner.

Quel super héros (héroïne) tu voudrais être ? Et pourquoi ?

¾ Aurélie : Batman. Il n’a pas de super pouvoirs mais c’est quand même le meilleur.

Quel est ton pêché mignon ?

¾ Aurélie : Le chocolat sous toutes ses formes…


 Article et interview Zaza

Crédit Photo Aubin LIPKE



Partager