Nom : ROBERT.                                                                                                                  Nom : LOPES.
Prénom : Damien.                                                                                                              Prénom : Jérémy.
Surnom : Doude.                                                                                                                Surnom : Jérem.
Âge : 22 ans.                                                                                                                        Âge :22 ans.
Taille : 1m73.                                                                                                                        Taille :1.70m.
Poids : 76kg.                                                                                                                        Poids : 72kg.
Situation Familiale : En couple.                                                                                        Situation Familiale : En couple.
Tu habites où : Gaillac.                                                                                                       Tu habites où : Rivières.
Profession : Plombier Chauffagiste.                                                                                 Profession : Carrossier.

Poste Actuel : 12.                                                                                                                 Poste Actuel : 9.
Poste Préféré : 13.                                                                                                                Poste Préféré : 9, évidemment !!

Club Actuel : Brens.                                                                                                           Club Actuel : Brens.
Clubs Précédents : Gaillac.                                                                                               Clubs Précédents : Gaillac.
Club de Cœur : Gaillac.                                                                                                     Club de Cœur : Gaillac.


Joueur Préféré :

 

Jérémy : Aucun en particulier, j’en aime beaucoup, mais en ce moment j’adore l’assurance et la confiance d’Antoine Dupont.

 

Damien : Nalaga.


Top Joueur avec lequel vous avez joué :

 

Jérémy : Même réponse que la précédente, j’ai joué avec plusieurs très bon joueurs qui ont vite progressé et qui sont maintenant des joueurs important pour Gaillac.

 

Damien : Simon Rodriguez.

 


Quand et comment avez-vous commencé à jouer et pourquoi :

 

Jérémy : J’avais envie de pratiquer un sport collectif avec un groupe soudé, je savais que le rugby était l’école de la vie !

Damien : J’ai commencé à jouer à 8 ans, je cherchais un sport sans avoir d’idée précise de ce que je voulais faire et un ami m’a dit de venir au rugby et c’est parti de là.

 


Votre Palmarès :

 

Jérémy : Je n’ai pas encore de palmarès écrit si ce n’est que quelques tournois gagnés étant jeune, je joue pour le plaisir, mais qui sait, je suis encore jeune !

 

Damien : Pas de palmarès en particulier, j’ai gagné un tournoi à l’école de rugby mais pas de grosse récompense, on est toujours tombé avant ou dans le carré final.


jéremy

Votre meilleur souvenir rugbystique :

 

Jérémy : Mon premier match en première avec les cadets à Tournefeuille où on arrache la victoire à l’extérieur ! Je manquais beaucoup d’entraînement à cause de mon autre sport mais on m’a quand même laissé ma chance !

 

Damien : C’est à l’époque de l’école de rugby, à l’heure du repas entre midi et deux … au lieu de se reposer comme tous les clubs, ont allé se faire un foot avec un ballon de rugby pour passer le temps.

Le pire :

 

Jérémy : Un match à Alban en junior, l’aprem la plus longue que j’ai connu ! un terrain dégueulasse, de la neige , -3 degrés... c’est dur de se motiver dans des conditions pareilles !!

 

Damien : Je pense que c’est la fois où un joueur s’est fracturé le fémur à coté de moi, j’ai encore le bruit que ça a fait dans ma tête.

 


Votre plus belle réussite rugbystique :

 

Jérémy : Mon premier tournoi où les copains m’avait offert le trophée quand j’étais plus jeune, une pendule en bois en forme de ballon de rugby, j’en étais fan, et je l’ai toujours !!

 

Damien : En Cadets/Juniors j’avais intégré la «Pré Formation» du Tarn, qui était en relation avec les sélections du Tarn et un certains nombre de joueur, dont je faisais partis, avait un suivi scolaire et des tests physiques à chaque vacances scolaire.


Vos ambitions Personnelles et Collectives cette année :

 

Jérémy : Personnellement, c’est d’apporter le meilleur de moi même avec cette équipe de Brens, être disponible et à l’écoute. Collectivement il faut garder l’ambition d’être et de rester un groupe stable et soudé, ensuite on pourra avoir de meilleurs objectifs.

 

Damien : Je n’ai pas d’ambition particulière, je suis là pour m’amuser et plus me prendre la tête maintenant.


Le club de Brens repart cette saison quel était le problème pour que le club ce soit mis en sommeil :

 

Jérémy : Malheureusement c’est le problème de plus en plus de club à ce niveau, le manque cruel d’effectif, et peut être d’investissement de certains joueurs se disant « motivés » en début d’année.

 

Damien : Je ne me suis pas trop renseigné sur la chose, mais je crois que c’était du à un manque d’effectifs.

damien


Quel est la force de votre club, Brens :

 

Jérémy : La cohésion ! On accumule les maigres défaites, c’est rageant quand tu as un superbe groupe. Mais franchement c’est un groupe qui continue à s’investir (pour certains), je suis sûr que cela finira par payer.

 

Damien : Ça doit être l’esprit qu’il y a de famille, amis et tout ça … les repas organisés avec les femmes / enfants et tout le club.


Les qualités de votre équipe :

 

Jérémy : Dans le jeu chacun a ses qualités, il y a de bons joueurs, ça donne à l’équipe l’envie d’avancer, on sait tous qu’on peut faire de beaux match. C’est une équipe où il y a de l’envie, des qualités techniques, mais aussi des qualités derrière le bar il faut l’avouer !

 

Damien : Vaillante et de bonnes qualités individuelles, reste plus qu’à intégré une bonne cohésion et connaissances de son équipier et ça devrait le faire.


jérémy


Quel est la force de votre club, Brens :

 

Jérémy : La cohésion ! On accumule les maigres défaites, c’est rageant quand tu as un superbe groupe. Mais franchement c’est un groupe qui continue à s’investir (pour certains), je suis sûr que cela finira par payer.

 

Damien : Ça doit être l’esprit qu’il y a de famille, amis et tout ça … les repas organisés avec les femmes / enfants et tout le club.


Les qualités de votre équipe :

 

Jérémy : Dans le jeu chacun a ses qualités, il y a de bons joueurs, ça donne à l’équipe l’envie d’avancer, on sait tous qu’on peut faire de beaux match. C’est une équipe où il y a de l’envie, des qualités techniques, mais aussi des qualités derrière le bar il faut l’avouer !

 

Damien : Vaillante et de bonnes qualités individuelles, reste plus qu’à intégré une bonne cohésion et connaissances de son équipier et ça devrait le faire.

Comment se passe cette saison jusqu’à maintenant :

 

Jérémy : C’est inédit pour le club. Il redémarre et il a mis plus de temps à s’adapter. Ça se passe pas comme on l’aurait souhaité pour les résultats, mais de mieux en mieux pour le groupe qui continue d’évoluer et de devenir stable.

 

Damien : Bien dans l’esprit qui règne dans le club, par contre au niveau des résultats moins bien.


L’objectif de Brens cette saison :

 

Jérémy : C’est avant tout de garder un groupe soudé à la surface pour pas que le club se noie de nouveau. Arriver à aligner plus de 20 joueurs chaque dimanche, en 4ème série et pour un club qui redémarre, je trouve ça déjà bien.


Damien : C’est de recréer un groupe stable, pour que l’an prochain le club  ne soit par remis en sommeil, puis essayer de viser quelque chose.

 


Que pensez-vous du rugby actuel :

 

Jérémy : Il y a eu beaucoup de mouvement à la FFR ces derniers temps, mais je trouve que leurs efforts pour faire vivre les petits clubs sont plutôt maigres. Les équipes de bas niveau disparaissent de plus en plus et je pense que c’est un problème.
Sinon, je trouve que les précautions plus importantes prises pour ce qui est du protocole commotion sont une bonne chose. Notre rugby est touché par beaucoup de tragédie en ce moment.

 

Damien : Plutôt déçu de la manière dont ça a évolué ces dernières années, j’ai l’impression que l’attaquant a interdiction d’éviter le défenseur, il faut forcément y rentrer dedans et que le défenseur a interdiction de perdre 20 cm. On est loin du sport d’évitement qui était encore là il y a pas très longtemps. Heureusement Toulouse s’y remet et ça fait du bien a voir.

 

Que pensez-vous de notre équipe de France :


Jérémy : Je crois toujours en eux et il faut les soutenir. J’ai l’impression que notre histoire a Brens est là même qu’eux. Un groupe pas encore en place et tu entames bien les matchs mais tu t’effondres quand il ne faut pas. Tu vois on peut comparer la 4ème série à l’équipe de France !!

 

Damien : D’après moi ce n’est pas forcément les joueurs qui cloche ou le sélectionneur, mais bien le manque de joueurs potentiellement sélectionnable qui manque. On importe trop de bon joueurs, ce qui barre la route à nos jeunes, même si on commence à en voir quelques un arriver et qui ont leur place vu leur prestation.


Racontez nous une anecdote rugby :


Jérémy : Alors j’avais lu un truc qui m’avait vraiment étonné, une anecdote sur Gael Fickou, qui aurait pu être un footballeur professionnel et qui a d’ailleurs jouer en tant que défenseur contre de grosses équipes étant jeune et jusqu’à ses 14ans. C’est fou de le voir maintenant a un tel niveau, mais au rugby !

 

Damien : Une année, on a eu droit à de beaux vestiaires a un tournoi et on a gagné. Pour célébrer la victoire on a fait un ventre glisse dans les couloirs (qui allaient très bien d’ailleurs) et puis les années suivantes on a plus jamais eu droit d’y aller.


damien

Avez-vous un tic, une superstition avant les matchs :

 

Jérémy : Pas vraiment, je me mets seulement dans ma bulle pour me préparer au coup d’envoi !

 

Damien : Non rien de particulier.

                                                                                                                     

 

Pratiquez-vous un autre sport :

 

Jérémy : J’ai toujours aimé le sport automobile, j’y suis impliqué car j’ai commencé à faire du karting très jeune (6ans) jusqu’à maintenant, à niveau national et international.

 

Damien : Je faisais du VTT a une période, mais j’ai tout arrêté, j’en ai assez avec le boulot.


Autres commentaires, quelque chose que je ne vous ai pas demandé :

 

Jérémy : Ça n’a pas toujours était facile de combiner le sport individuel (où j’étais très impliqué) du sport collectif.

 

Damien : Non rien de plus à ajouter.


Que peut vous souhaiter RadiolympiqueTv :


Jérémy : De finir la saison avec de belles victoires !

 

Damien : Que du bonheur et de la réussite pour la fin de saison.

 

Et pour finir, vos 2 XV de rêve, avec qui vous avez joués ou aurait aimés jouer et sans vous oublier bien sûr (joueurs : ancien, actuel, pro, amateur, français, étranger …) :

 

XV de Jérémy :



Remplaçants :

16 : Gaël BROUSSE.

17 : Aurélien WAESBERGHE.

18 : Sylvain ROQUES. 

19 : Adrien BAUDRY.

20 : Yannick AUSTRY.

21 : Vincent AUDOUY.

22 : James DAUX.

23 : Thomas FRAIZ. 


 XV de Damien :


Remplaçants :

16 : Szarzewski.

17 : Mtawarira.

18 : Dan Cole.

19 : Botha.

20 : Yato.

21 : Para.

22 : O’Driscoll.

23 : Rougerie.

 

Damien vu par Jérémy :

Principale qualité rugbystique : Damien est un excellent joueur, il apporte de la vitesse et il sait faire les bons choix. Je dirais qu’il est intelligent quand il veut !

Principal défaut rugbystique : Je dirais pas que c’est un défaut, mais améliorer son jeu au pied pourrait faire de lui un demi d’ouverture ou un arrière redoutable !

Si il était un sport : Le sport où il faut toujours avoir raison pour gagner.... ah merde ça existe pas !!
Si il était un sport collectif : Il est nul au foot, trop petit pour le basket, le handball il comprendrait pas les règles... alors je dirais le rugby.
Si il était un sport individuel : L’eSport, Il est doué pour les jeux vidéos.
Si il était un joueur de France 98 : Castaignède, il aura la même coupe de cheveux plus tard.
Si il était un club de rugby
: Clermont, c’est sûr !
Si il était un joueur de rugby : Je dirais Lionel Beauxis, encore à cause des cheveux.
Si il était un président de club de rugby : J-M Viguier, notre président avant tout !
Si il était un type de ballon : Dégonflé !! J’adore l’idée que l’on m’a refilé, désolé dam !
Si il était une personnalité : Il en a jamais été une alors on peut lui refiler n’importe qui ! Non je plaisante, Damien a déjà sa propre personnalité et elle est unique, on l’aime comme ça !

 

 Jérémy vu par Damien :


Principale qualité rugbystique : Acharnement il lâche jamais rien.

Principal défaut rugbystique : Trop la tête dans le guidon par moment, il prend pas le temps de regarder avant de sortir la balle du ruck.

Si il était un sport : Je dirais le tennis car avec lui c'est tout ou rien comme les aller et retours de la balle oui d'un côté non de l'autre et ainsi de suite.
Si il était un sport collectif : Du handball ça lui ressemble bien, c'est dynamique, physique et tactique.
Si il était un sport individuel : Le sport mécanique, il est toujours à la recherche de la moindre optimisation ou gain de temps et d'amélioration.
Si il était un joueur de France 98 : Je dirais Dominici, même taille et même hargne mais après pas la même vitesse exagérons pas quand même !
Si il était un club de rugby : Toulouse.
Si il était un joueur de rugby : Sébastien Bézy, je trouve qu'il se ressemble un peu dans les aptitudes et physiquement au niveau de la carrure.
Si il était un président de club de rugby : Sincèrement aucune idée je m'intéresse pas aux dirigeant des clubs.
Si il était un type de ballon : Un ballon ovale, ça lui convient bien imprévisible comme ses rebonds.
Si il était une personnalité : J'aurais dit Jean Luc Reichman, car il est très accueillant et pas renfermé sur lui même. Il écoute ce que les gens lui disent et analyse, il le laisse pas juste passer au dessus de son épaule.



Les 2 acolytes....


Et pour finir, pourquoi êtes vous si proche :

 

Jérémy : On se contredit assez souvent, il est têtu comme un âne, mais on est souvent ensemble, on partage beaucoup d’avis en commun, on s’intéresse aussi à plusieurs sport, loisirs ou hobbies en commun. j’ai énormément confiance en lui et il est souvent là pour le rendre service! Et le plus important c’est que je sais que tout ça est réciproque.

Damien : Depuis qu'on s'est rencontré on s'est jamais perdu de vue et toujours entre aider, puis on a les mêmes centres d'intérêts, le rugby, la moto et d'autres sports, donc on est souvent en contact et ensemble et depuis quelques années maintenant.

 

CREDIT PHOTO : Fournis par les Joueurs.

Article et Interview Julien ESCANDE



Partager